WISSOUS

Accueil de Loisirs Sans Hébergement - ALSH

 

HQE / BBC

 

LOCALISATION : Wissous (91)

 

MAÎTRISE D’OUVRAGE : Ville de Wissous

 

EQUIPE DE MAÎTRISE D’OEUVRE :

Thibaud Babled Architecte Urbaniste, Remi Algis Paysagiste, MTC BET, ACV BET Acoustique

 

MISSION :  Concours de maîtrise d’oeuvre (base loi MOP)

 

SURFACE :

SU : 810 m²

 

COÛT PREVISIONNEL :

2 900 000 € HT

 

CALENDRIER :

Concours 2013

 

 

UN PROJET AUX POROSITÉS OUVRANT LA LIAISON ENTRE LE PARC ET LA VILLE

 

Le site exceptionnel du Domaine des Etangs constitue un paysage précieux dont le nouveau centre de loisirs doit valoriser la présence. Préserver la relation entre Ville et Parc, organiser l’équipement comme un dispositif formant une limite poreuse, ces objectifs se combinent avec la recherche d’une compacité programmatique permettant de valoriser le moindre espace paysager, en assemblant les différentes entités du programme autour d’une déclinaison de jardins linéaires, intimes et non accessibles, qui rendent la nature omniprésente. La maison des enfants est aussi un jardin.

Deux des trois corps de bâtiments accueillent une superposition fonctionnelle :

Le corps de bâtiment central est initié par le hall qui vient au contact du parvis et forme un espace double hauteur à partir duquel rejoindre les deux sections, ici superposées.

Le corps de bâtiment Sud est en simple rez-de-chausssée et accueille la suite de la section maternelle.

Le corps de bâtiment nord abrite en rez-de-chaussée l’ensemble des fonctions administratives tandis qu’en étage la section élémentaire se prolonge. Avec pour tous le premier plan d’un jardin calme et intime. Avec pour tous les espaces nobles, une orientation sud garantissant un éclairement naturel optimal. Se dessinent ainsi trois maisons mais pas seulement.

En effet, tous les espaces, salles d’activités comme circulations, mettent à profit le volume disponible et forment une série de maisons dans la maison.

Les salles allient ainsi le grand volume d’un comble ouvert au faîtage (pour un éclairage naturel complémentaire) et des lieux plus intimes, petites maisonnées, micro architectures intérieures logées au contact de la circulation. Les circulations (dont celle double hauteur du bâtiment central) se ponctuent d’une même famille de maisonnées aux proportions enfantines, qui forment les petits lieux de repos et d’articulation.