RUE DES GRANDS CHAMPS - PARIS XXe

Construction et extension d'un groupe scolaire

 

ADRESSE : rue des Grands Champs, Paris XXe

Superficie : 3 819 m² SHON

 

Calendrier : Concours 2007

 

Maîtrise d’ouvrage : VIlle de Paris

Maîtrise d’œuvre : THIBAUD BABLED BNR

ECOTECH / EVP / SIB

Coût Prévisionnel

6 750 000 €HT

Type de mission : Concours de maîtrise d'oeuvre (base loi MOP)

 

 

UNE EXPRESSION ARCHITECTURALE FÉDÉRATRICE RÉAGISSANT À L’HÉTÉROGÉNÉITÉ DU SITE 

Intervenir aujourd’hui sur le site de l’école La Plaine Grands Champs, c’est, en terme architectural, intervenir sur le site d’un projet inachevé : celui de l’école Jules Ferry mal prolongée par des extensions fragmentaires.

C’est aussi, en terme urbain, intervenir sur un site témoignant de plusieurs logiques elles aussi interrompues : les bribes d’une architecture faubourienne faite d’îlots constitués sont ici juxtaposés aux grands objets solitaires d’un habitat collectif omniprésent aux contours du site.

Notre première attention s’est donc portée sur ces différentes logiques de développement urbain : comment leur autoriser un point de rencontre, comment former un nouvel équilibre à travers l’extension du groupe scolaire ?

L’extension envisagée culminant à R+1, il nous a d’abord semblé peu crédible de poursuivre l’idée d’une possible suture des hautes silhouettes des pignons de l’école existante. Cette interruption étant à assumer, il nous est apparu plus fécond d’affirmer un écart entre les constructions existantes et les volumétries nouvelles.

C’est ainsi le dessin d’une grande cour longiligne qui s’installe à l’articulation des deux entités. Ce creux ménageant des perceptions profondes depuis les rues de la Plaine et des Grands Champs, s’inscrit alors dans le rythme des discontinuités et des respirations instituées par la présence des cours élémentaires et de la voie privée Maigrot Delaunay. 

L’édifice principal de l’extension prend la forme d’un volume homogène, clairement implanté et orienté dans la profondeur de l’îlot. Ses façades sur rue identifient une proportion et un linéaire comparables à ceux des édifices existants venant ponctuer le skyline de la rue de la Plaine.