QUARRATA TOSCANE

Étude urbaine et proposition d'aménagement 

Concours d'idée "Habitat, Ville, Nature" 

 

LOCALISATION : Ville de Quarrata, Italie

 

MAÎTRISE D’OUVRAGE : Ville de Quarrata

 

EQUIPE DE MAÎTRISE D’OEUVRE :

Babled Nouvet Reynaud Architectes (BNR Architectes)

 

MISSION : Appel d'idées

 

SURFACE :

30 ha

 

CALENDRIER :

Concours d’idées, Octobre 2000 - Phase d’études pré-opérationnelles en 2001 

 

 

 

LA MUTATION DE TROIS SITES À L’ARTICULATION ENTRE PLAINE ET MONTAGNE

 

Le caractère éparse, dû au développement économique et donc spatial de ce type d’agglomération, a pour conséquence de rendre omniprésent le contact et l’interaction entre la ville et la campagne qui semble s’insinuer au cœur de chaque zone construite.

Mais cette présence fragmentaire et multiple de la nature, rend aussi attentif au mécanisme de production de terrains vides ou délaissés.

Les limites de la ville sont devenues ses limites internes, elles passent à l’intérieur d’elle-même en isolant certaines parties, échouées et victimes de cette matrice de production de l’espace caractéristique de la « ville diffuse ».

Ces contacts entre ville et campagne, par leur démultiplication même, laisse un sentiment de désorientation, et dans le cas plus particulier de Quarrata, le lien ou l’appartenance aux collines toscanes s’y épuise jusqu’à n’être plus lisible.

La ville a connu un développement vers la plaine au risque d’hypothéquer sa force, sa qualité et son harmonie d’origine : une ville ancrée dans son paysage entourée de montagnes.

Or la situation des trois secteurs d’étude suggère l’image d’une suite progressive de trois pas qu’accomplirait la ville dans un nouveau développement en remontant le long de son sillon géographique, suivant la Fermula en direction des collines … site A, site B, site C … jusqu’au contact de la montagne cherchant à renouer peu à peu le lien originel qui s’était évanoui.

Ainsi, répondant à cette situation, à ce double constat, et dans l’horizon du développement de ces trois secteurs, l’étude réalisée se propose :

  • De refonder le lien de la ville et de son berceau territorial et naturel

  • De réactiver et revaloriser les emprises en déshérence