DAVID D’ANGERS PARIS XIX 

Construction d'une crèche de 66 berceaux, un logement de fonction, des locaux décentralisés pour l'aide sociale à l'enfance 

 

HABITAT PASSIFS / CONSOMMATION D'ÉNERGIE MINIMALE 

                                              

ADRESSE : RUE DAVID D’ANGERS PARIS 19E

 

Superficie : 1 760 m² SHON

 

Maîtrise d’ouvrage : SIEMP

Maîtrise d’œuvre : THIBAUD BABLED - BNR

SNC LAVALIN / RFR ÉLÉMENTS

 

Coût Prévisionnel

3 200 000 €HT

Type de mission : CONCOURS 2010

 

 

VALORISATION D’UNE GÉOGRAPHIE CARACTÉRISTIQUE

 

Notre bâtiment cherche à tirer parti de la pente naturelle du terrain, et il s‘emploie même à mettre en valeur cette géographie caractéristique des coteaux de la Mouzaïa. Il s’agit de déposer délicatement cette construction dans son environnement et d’y trouver une valorisation réciproque.

Ainsi, par exemple, le niveau de la terrasse du premier étage sur jardin est exactement calé sur le niveau des plages de la piscine voisine. Le projet y trouve une expression qui l’inscrit sans heurt dans le mouvement souple du coteau.

En outre, sur ce côté, la volumétrie générale du bâtiment est étagée, faite du jeu de décalage de chaque plateau par rapport au précédent. Se créer ainsi une ouverture progressive suivant la forme en éventail des terrasses et des façades ; forme qui évolue avec la course du soleil et qui libère des horizons successifs, plus ou moins lointains, tantôt vers le pied de coteau, tantôt vers la piscine.

 

Le logement abrité dans un étage partiel au dernier niveau, à R+3, bénéficie d’un accès indépendant par escalier et par ascenseur. Il est multi-orienté et muni d’une double terrasse et d’un salon d’angle, tourné vers le cœur d’îlot, à l’ouest et au sud.

L’Aide Sociale à l’Enfance et l’antenne médicosociale sont accessibles directement depuis la rue, et sont orientées majoritairement sur ce côté-là, mais aussi au sud côté jardin dès le 2ème étage. Puis la crèche, entièrement implantée coté intérieur d’îlot, orientée au sud, sur le jardin où elle trouve un linéaire de façade maximal qui lui garantit un bon éclairement et le bénéfice des apports solaires passifs, et qui offre à l’ensemble de ses locaux un maximum d’accès de plain-pied sur les espaces extérieurs, en Rez-de-Jardin comme en terrasse au niveau R+1.

 

La structure prend la forme d’un archétype très adaptable : “des piliers, des plateaux” et offre une souplesse des partitions des espaces intérieurs. La flexibilité exigée pour répondre aux divers cycles de vie du bâtiment.