NANTES ERDRE PORTERIE

36 logements EN VEFA à prix maîtrisé dans le cadre de la ZAC Erdre Porterie à Nantes

 

RT2012

 

LOCALISATION : Zac Erdre Porterie, Nantes (44)

 

MAÎTRISE D’OUVRAGE : Crédit Agricole Immobilier Résidentiel

 

EQUIPE DE MAÎTRISE D’OEUVRE :

Thibaud Babled Architectes Urbanistes, VPEAS, ALBDO, BETAP, Accord Acoustique, Trigone

 

MISSION : Base loi MOP

 

SURFACE :

Surface hors oeuvre nette : 1 760 m²

 

COÛT PREVISIONNEL :

3 150 000 € HT

À LA LISIÈRE DU BOIS

Les logements sont desservis par 3 escaliers extérieurs disposés dans des volumes ouverts sur toute leur hauteur vers la rue de Port la Blanche : ces espaces creux forment des loggias profondes qui ponctuent le linéaire de la façade sur rue, conférant à l’ensemble une échelle modeste, en rapport avec les objectifs de séquençage exprimés dans le cahier des charges de la ZAC.

Chaque loggia bénéficie en outre d’un éclairage zénithal qui renforce cette ponctuation et confère à ces espaces de liaison entre espace public et espace domestique une qualité particulière.

 

Les deux façades principales du bâtiment sont orientées Nord-Est sur la rue de Port la Blanche et Sud-Ouest sur le fond de la parcelle boisée. Le traitement de ces façades varie suivant ces deux situations distinctes, l’une urbaine, l’autre en lisière de jardin.

La façade sur rue est une façade « domestique » elle est percée suivant un rythme régulier de fenêtres. Les 3 cages d’escaliers extérieures scindent le bâtiment en quatre corps de bâtiment. Contenues dans un cadre de béton, elles rythment la façade et ponctuent le parcours le long de la rue Port la Blanche.

Le traitement des façades pignons procède de la même expression : les balcons d’angle prennent place dans un grand cadre de béton identique à celui des escaliers. Les situations d’angle sont ainsi valorisées.

La façade Sud-Ouest, plus généreusement ouverte, contraste avec la façade minérale de la rue Port la Blanche. Une structure en bois autonome supporte de larges balcons filants, offrant ainsi aux logements des espaces extérieurs intimisés, protégés du soleil et des regards. Cette lisière domestique met en contact les logements avec le front boisé. Au R+3, un niveau d’attique en retrait, bardé de lames de bois verticales, couronne discrètement la toiture.