NANTES LE LINOT

Restructuration et extension du groupe scolaire Le Linot et création d’un centre de loisirs 

 

HQE / H&E PROFIL A 

 

LOCALISATION : Nantes (44) 

 

MAÎTRISE D’OUVRAGE : Ville de Nantes

 

EQUIPE DE MAÎTRISE D’OEUVRE :

Babled Nouvet Reynaud Architectes (BNR Architectes), F.au, MOY bet, E2C, HAYS, ITAC

 

MISSION : Base loi MOP , EXE

 

SURFACE :

SHON : 2 958 m²

 

COÛT PREVISIONNEL :

3 625 025 € HT

 

Construction à faible nuisance, en site occupé / Inscription dans l'envionnement suivant les masses végétales existantes /

Construction en filière sèche (Bois Brut non traité) / Ventilation naturelle / Noue de rétention des eaux pluviales /

Toitures végétalisées

 

 

UNE ECOLE OUVERTE SUR SON ENVIRONNEMENT PAYSAGER 

 

Trois considérations préalables ont été déterminantes pour engager notre projet d’extension de l’école Le Linot :

- premièrement, les qualités existantes du site sont certes discrètes mais réelles (boisements périphériques, triple ouverture du terrain sur trois rues différentes, lien avec le quartier actuel et futur, mutualisation d’un terrain de sport, dilatation de la zone d’accès principal en une séquence d’entrée arborée).

Il s’agira donc de révéler et valoriser ces qualités, de s’appuyer sur elles afin de proposer une école « ré-ouverte » à son environnement et non plus centrée sur son intérieur comme elle peut l’être aujourd’hui par ses couloirs sans vue, ses atriums sous verrière, ses patios, son bloc chaufferie en façade principale… 

- deuxièmement, cette attention fine aux structures existantes, à l’organisation construite et naturelle actuelles et futures du quartier, doit inspirer la qualité quotidienne des situations qui se construisent dans une école : manger à l’ombre des arbres, jouer au bord d’un bois, partager un terrain de sport, apprendre en salle de classe en bénéficiant d’une vue sur la nature proche. Profiter de situations de confort également : pouvoir s’abriter de la pluie, apprécier une qualité de lumière naturelle, trouver les livres dans le plus bel espace de l’école, sorte de clairière construite (voir perspective intérieure ci-dessous) …

- troisièmement, le mode constructif adopté et le phasage des travaux seront des sujets essentiels pour un chantier en site occupé ; il s’agira de bien penser l’implantation réciproque des diverses parties du programme, et de privilégier les techniques à faible durée d’intervention sur site.