PARIS JOUFFROY

Restructuration des services de restauration des écoles Maternelle et Elémentaire Jouffroy d’Abbans

 

HQE

 

LOCALISATION : 20 rue Jouffroy d'Abbans, Paris XVIIe (75)

 

MAÎTRISE D’OUVRAGE : Ville de Paris, SLA 17

 

EQUIPE DE MAÎTRISE D’OEUVRE :

Babled Nouvet Reynaud Architectes (BNR Architectes), ECOTECH BET, EVP, SIB, Mosaic

 

MISSION : Base loi MOP + EXE

 

SURFACE :

Surface Utile: 1 500 m²

 

COÛT PREVISIONNEL :

1 223 700 € HT

Système structurel en bois (façade-poutre) / Structure et menuiseries en bois brut européen (Douglas) / Construction à faibles nuisances en site occupé / Chauffage par le sol basse température / Matériaux intérieurs anallergiques / Affaiblissement acoustique généralisé / Lumière naturelle optimisée par façade vitrée

 

UNE FAÇADE LÉGÈRE FAISANT FILTRE ENTRE INTÉRIEUR ET EXTÉRIEUR 

 

 

Le Groupe Scolaire Jouffroy d’Abbans mêle enseignement élémentaire et maternelle. Le projet consiste en la restructuration, la mise aux normes et l’extension des services de restauration des 2 écoles dans le XVIIe arrondissement. Les nouvelles extensions permettent l'aménagement d'une cuisine en liaison froide, de 2 réfectoires de 200 et 80 rationnaires. Un vestiaire et des sanitaires complémentaires sont aussi créés, ainsi que 2 classes supplémentaires, qui s’installent dans les cours arborées. Ces constructions délicates adoptent une ossature et un parement bois qui constitue un fond de scène ludique pour les écoliers, comprenant les différentes tranches d’âges du présent programme.

Du point de vue architectural et paysager, le projet, malgré son étendue restreinte, contribue à refonder et valoriser les qualités architecturales du site en installant une architecture en dialogue avec l’ambiance des cours arborées existantes, des deux écoles.

Cette mise en valeur se confronte à deux préoccupations complémentaires :

  • L’une concernant la qualité d’usage des différents lieux de vie des enfants,

  • L’autre se préoccupant de proposer un dialogue de qualité entre l’architecture des cours existantes et les extensions venant en compléter le paysage.

L’opération, qui a été réalisée en site occupé et en intérieur d’îlot, a conduit au choix d’une solution constructive privilégiant l’emploi structurel du bois, matériau renouvelable permettant de satisfaire les cibles HQE choisies par le maître d’ouvrage (sans certification).