FLEURY-MEROGIS

Construction de 3 bâtiments d’accueil familles devant la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis

 

 

LOCALISATION : Fleury-Mérogis (91)

 

MAÎTRISE D’OUVRAGE : Ministère de la Justice, AMOTMJ 

 

EQUIPE DE MAÎTRISE D’OEUVRE :

Babled Nouvet Reynaud Architectes (BNR Architectes), EVP, INGESPI, Complementerre, ATPI, MDETC

 

MISSION : Base loi MOP + EXE + OPC

 

SURFACE :

SHON : 1 190 m²

Surface Aménagement: 4 500 m²

 

COÛT PREVISIONNEL :

1 912 500 € HT

 

UN LIEU D’ACCUEIL POUR LES ASSOCIATIONS ET LES FAMILLES DE DÉTENUS 

 

La vocation même de ces trois bâtiments d’accueil familles les désigne comme des lieux de transition entre l’univers contraint de la prison et l’univers libre du monde extérieur. Concernant l’implantation générale en chacun des trois sites, cette notion de transition nous a conduit à envisager chacune des trois séquences construites comme un “seuil”; c’est-à-dire un bâtiment-parvis où la construction ne se présente pas comme un bâtiment au bord d’un cheminement, mais comme un tout, un micro-paysage qui associe le parvis et l’édifice ; le sol extérieur qui borde la construction s’établissant dans une totale continuité de matière avec les parois verticales jusqu’à la toiture. Cette entité « parvis-palissade » intègre dans son motif architectural l’ensemble des fonctions liées aux espaces extérieurs : bancs, éclairages encastrés, candélabres, caniveaux, plates-bandes de plantation, zones d’attente couvertes et découvertes. Ainsi définies en étroite relation avec les aménagements de sol et par la discrétion de leur matériau (bois), les trois constructions échappent à un impossible rapport d’échelle avec l’immensité des enceintes pénitentiaires.